Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

aamtdm.net

Intervention du Général (2S) Le PORT, vice-président de la FNAOM/ACTDM

 

Gal_Leport
La représentation de la FNAOM et du CNT à l’assemblée générale de l’AAMTDM pour la 6e année consécutive marque l’attachement constant des anciens au Musée des Troupes de marine, vitrine de l’Arme.

 

Le président, le général Lang, a montré son grand intérêt pour votre association en y participant lui-même à cinq reprises depuis son élection en 2004. En déplacement à Fréjus pour reconnaître les possibilités d’organisation du congrès 2010 autour des cérémonies de Bazeilles, je suis chargé de le représenter à votre réunion cette année.

 

Comme vous le savez, le général Lang est intervenu dans diverses instances parisiennes et au plus haut niveau de décision pour appuyer la 3e extension du musée. Sans résultat comme vous le savez : blocage au niveau du CEMAT, réponse dilatoire de la DMPA pour l’inscription du projet au plan de relance gouvernemental. Toutefois, sans méconnaître vos besoins immédiats et urgents – comme l’ont rappelé votre président et le conservateur du musée -, d’autres pistes pourraient s’ouvrir ; nous en débattrons, si vous le voulez bien, après l’intervention du général Noirtin.

 

Je vais aborder trois points sur lesquels je souhaite vous donner quelques informations qui touchent peu ou prou votre association : la vie de la fédération, les travaux du CNT, la situation de la carte du marsouin en 2009.

 

Concernant le premier point, nous avons poursuivi, en 2009, la rénovation de la fédération et des amicales et associations qui lui sont affiliées dans le cadre du projet lancé en 2005 et baptisé « Fédération 2010 ». Nous avions retenu à l’époque six domaines principaux d’action :

  •  Le recrutement et la fidélisation des adhérents, à travers notamment une carte unique dénommée carte du marsouin,
  •  L’amélioration des relations entre les formations de l’Arme et leurs amicales, celles-ci s’ouvrant davantage sur leur environnement TdM,
  •  Le renouvellement des amicales territoriales vieillissantes et leur rapprochement avec les amicales régimentaires,
  •  La solidarité dans deux directions essentielles : l’entraide – avec le fonds d’entraide - et  l’accompagnement vers l’emploi,
  •  L’amélioration de la réactivité et du fonctionnement du site Internet des TdM,
  •  Les voies et moyens d’assurer le rayonnement de l’Arme.

Au congrès de Martinique en mai dernier, nous avons fixé les orientations pour la dernière année du projet. Au congrès 2010, qui se tiendra à Fréjus autour des cérémonies de Bazeilles, nous ferons le bilan du projet, de manière détaillée au séminaire des présidents les 30 et 31 août, puis plus globalement à l’assemblée générale le 2 septembre.

 

Ce sera donc essentiellement un congrès de travail et de mémoire, car nous avons demandé à L’IGeSA, représentée ici par le général Béhotéguy, de nous accueillir au Village-Club Destremeau de Fréjus du dimanche 29 août au jeudi 2 septembre prochain. Nous passerons alors peut-être la main à une autre équipe … qui n’est pas encore trouvée !

 

Concernant le Comité National des Traditions, en 2009 nous avons poursuivi la consolidation de la rénovation du musée de la Maison de la Dernière Cartouche - perfectionnement du système de surveillance électronique, renégociation des contrats d’assurance, attribution définitive du tableau dit « du Curé de Bazeilles » - et entrepris le ravalement de l’Ossuaire (à charge de la DMPA) et la rénovation du système d’éclairage de ce lieu du Souvenir (par nos soins).

En 2010, nous allons lancer une étude sur l’extension du musée (avec notamment une salle pédagogique  et une autre consacrée au village de Bazeilles en 1870) ; cette évolution implique le relogement du gardien. Cette année marquera également le 140e anniversaire des combats de 1870, si possible au niveau national.

 

Le dernier point vous concerne encore davantage ; il s’agit de la Carte du Marsouin.

Vous constatez avec moi que :

  • les effectifs stagnent autour de 7.500 abonnés, mais ce sont néanmoins autant d’adhérents pour l’AAMTDM,
  • la répartition  entre active et anciens demeure stable, soit  2/3 - 1/3,
  • il y a toujours une très grande volatilité de nos adhérents : +1604 / -1620 ; cette mobilité est la source d’un travail de gestion considérable - avec une moyenne de 18 mouvements d’abonnés par jour ouvrable !-
  • et une grande stabilité dans le volume des adhésions dans les régiments : les meilleurs restent en tête et les moins bons le demeurent ;
  • entre catégories de personnels d’active, on note la même stabilité d’une année sur l’autre : les 2/3 des officiers sont abonnés, le 1/3 des sous-officiers et un peu plus du 1/5 des EVAT ; malheureusement il n’y a pas davantage de progression chez les anciens,
  • au plan financier, en dépit de la stagnation du nombre des abonnés et du renchérissement de certaines prestations et fournitures, nous avons pu maintenir le niveau des recettes et donc la répartition du produit de la carte du marsouin entre les différentes parties prenantes. Ainsi l’AAMTDM a reçu pratiquement la même somme que l’an dernier, ce qui n’est pas négligeable dans la conjoncture
Vous êtes ici : Accueil AAMTDM Bulletins de l'AAMTDM B27 : Intervention du Général LePORT