Ce site utilise des cookies pour l'améliorer. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.

 

aamtdm.net

RAPPORT MORAL du président de l'AAMTDM

Avant de commencer ce rapport moral, je tiens à préciser que cette assemblée générale a pour seule raison d'être de vous rendre compte de nos actions passées et de décider avec vous de celles à venir. Je demande donc instamment à tous de ne pas hésiter à interrompre notre discours pour poser toutes les questions qui vous viendraient à l'esprit. Au terme d'une année de présidence au cours de laquelle j'ai regardé fonctionner notre association d'un oeil neuf puisque je l'ai découverte au fil des mois, je peux vous assurer qu'elle fonctionne parfaitement, de façon saine et en remplissant complètement la mission qui lui a été assignée par les statuts. Cette mission je souhaite vous la rappeler pour commencer : " l'Association des Amis du Musée des Troupes de Marine a été créée en novembre 1979 afin d'apporter son concours au Ministère de la Défense et contribuer à la conservation, au développement, à la mise en valeur et au rayonnement du patrimoine culturel et artistique constitué par l'ensemble des collections qui y sont présentées et faire connaître au grand public les vertus militaires dont ces troupes ont fait preuve. Accessoirement, elle participe aux frais de fonctionnement."

 

ancre  ancre  ancre

 

Nous avons bien oeuvré dans ce sens en 2008.

D'abord par le recueil et la gestion des fonds nécessaires au bon fonctionnement du musée, auprès de nos adhérents directs ou adhérents à la carte du marsouin, auprès des municipalités environnantes qui nous attribuent des subventions (et je salue à cette occasion la grande générosité de celles de Fréjus et de Saint-Raphaël).

Ensuite en finançant l'enrichissement de ses collections, sous forme d'armes rares, de documents et de décorations. Voici la liste des achats majeurs réalisés au cours de cette année :
  • Collection d'ordres et médailles coloniaux de M. DEROO 11 500€
  • Carabine d’Orléans modèle 1842 2 950€
  • Hausse-col d'officier d'artillerie de marine 490€
  • Insignes d'artillerie coloniale 1 139€
  • Sabre briquet d'infanterie de marine 2 150€
  • Epée de sous-officier d'infanterie de marine 1857 760€
  • Epée d'officier sup. d'artillerie de marine 1er empire 2 900€
  • Pistolet tromblon de marine époque louis XVI 4 600€
Mais l'enrichissement des collections c'est aussi l'action fondamentale de Monsieur d'HALLIVILLEE, relieur d'art retraité, membre de notre association qui travaille gratuitement toute l'année à notre profit sur les documents du CHETOM et a déjà relié plus de 6000 volumes. L'enrichissement des collections c'est enfin le soutien permanent que le comité de lecture composé de membres de l'association apporte au CHETOM en réalisant la mise en fiches informatiques de milliers de documents relatifs à l'histoire des Troupes de marine ce qui les rend facilement accessibles aux chercheurs.

En second lieu l'AAMTDM a participé au rayonnement de notre musée par des actions majeures comme la création d'un site internet, le financement du salon de peinture organisé par le Lcl CHAMPEAUX, le financement du colloque de Metz sur le thème " Force Noire des puissances coloniales européennes ", ou l'animation du comité Bazeilles anciens si important pour la réussite du Bazeilles national. Notre site internet a été créé en juin avec l'aide du Lcl (er) RABOT de l'ATDM 34. Consacré au musée, au CHETOM et à notre association, sa fréquentation ne cesse de croître.
  • Il a reçu depuis sa création 2412 visiteurs.
  • Les historiques en 5 langues ont été lus 932 fois en français, 264 fois en espagnol, 136 fois en allemand, 74 fois en anglais et 10 en italien,
  • Les horaires de visite ont été téléchargés 108 fois,
  • Les pages concernant le CHETOM ont été consultées 467 fois.
Pour prolonger cette action, le Lcl RABOT (ER) a créé le site du musée de Bazeilles et met à la disposition de toutes les associations un mémo. Il est également possible de lui poser des questions à son adresse :

S'agissant du comité Bazeilles anciens, sa mission est de satisfaire, avant les fêtes du Bazeilles national, les demandes de tous les anciens qui s'adressent à lui pour obtenir des renseignements, une aide pour se loger ou des places aux différentes cérémonies. Dans ce cadre, il a attribué et expédié 540 cartons d'accès aux tribunes de la prise d'armes, réorienté toutes les demandes et chèques de tickets repas qui lui sont parvenues par erreur, maintenu une liaison permanente et indispensable avec l'EMSOME et traité le cas de 5 anciens handicapés.
Il a fonctionné en collaboration entre les deux associations d'anciens existant à Fréjus, l'ANA 21 et l'AA4 et l'association fonctionnelle qu'est l'AAMTDM. Cette collaboration qui avait pour but initial d'alléger la charge des permanences à tenir par le comité au cours de l'été (24), a surtout permis de n'avoir qu'un seul point d'entrée pour le traitement de toutes les demandes, ce qui a facilité leur traitement et limité les risques d'erreur. Elle a parfaitement fonctionné.

L'AAMTDM a participé enfin à des actions de rayonnement à vocation plus purement régionale comme l'animation du cycle de conférences du CHETOM et la participation aux cérémonies patriotiques de la région dont il va vous être rendu compte plus loin, ou en s'investissant aux côtés de l'ATDM 34 dans l'accueil et à l'accompagnement des officiers élèves étrangers de l'EAI en visite de deux jours à Fréjus.

Il importe maintenant d'examiner ce qui n'a pu être réalisé:
Je veux parler de la 3ème extension du musée dont je vous avais présenté le projet l'an passé et qui est actuellement notre mission principale. Elle a malheureusement très peu avancé depuis un an mais le besoin demeure, surtout s'agissant des conditions de stockage et de conservation des réserves de notre musée. Nos collections ne cessent de s'agrandir, les dons affluent, il faut absorber le contenu très riche des salles d'honneur des unités qui vont disparaître comme celle du 43ème BIMa. En revanche, frappée de plein fouet par la restructuration en cours, la Défense a d'autres priorités que notre projet immobilier et n'est pas à l'écoute de nos préoccupations. Un courrier envoyé au général commandant la RTSE dès février 2008 est resté sans réponse. Une réunion avec le service du génie de la région à laquelle nous avons participé avec le conservateur le 10 juin, et au cours de laquelle j'ai remis une esquisse de plan pour la construction d'un nouveau bâtiment en demandant la modification du projet initial, n'a malheureusement pas été suivie d'effets.
Comme il n'y a rien de pire pour le moral que de rester l'arme au pied à ne rien faire, alors que partout ailleurs d'autres projets semblables continuent à progresser, il importe de trouver les moyens de continuer, sachant que la Défense étant propriétaire du terrain et des murs il est de toute façon impossible de nous passer de l'expertise du service du génie.

 

ancre  ancre  ancre

 

Les sources de préoccupations :
  • Dans le prolongement de ce qui vient d'être dit, je suis obligé de constater une dégradation constante de la participation du ministère de la Défense au fonctionnement de notre musée. Cette dégradation touche au premier chef le personnel militaire et civil du musée qui est en sous-effectif notoire : Le conservateur n'est plus là qu'à mi-temps, il manque un sous-officier qui n'a jamais été remplacé ainsi qu'une secrétaire. Les demandes de travaux ne sont pas honorées, tout comme les demandes d'équipements. Cette situation désolante oblige notre association à des dépenses de plus en plus importantes et à des efforts qui la détournent de sa mission principale : Nous payons le salaire de Mme ROUSSEAU, d'abord secrétaire du Musée et pour une moindre part de l'association, nous assurons les permanences à l'accueil au cours des week-ends d'été pour permettre à l'active de prendre ses permissions, nous finançons le véhicule et le matériel informatique que la Défense ne parvient pas à remplacer. Quant aux travaux, heureusement que nous bénéficions de l'aide bienveillante du 21ème de marine qui est toujours prêt à nous aider avec son équipe de casernement. J'en remercie chaleureusement le chef de corps.
  • Une autre source de préoccupations réside dans l'âge moyen de notre bureau que certains camarades voudraient maintenant quitter après y avoir tant donné de leur temps, souvent plus de 10 ans ou comme l'ADC THEVENOT, depuis la création de l'association. Nous avons beaucoup de mal à trouver des volontaires surtout parmi les plus jeunes camarades, marsouins ou bigors retraités, habitant la région. Il serait bien entendu souhaitable que le renouvellement puisse se faire avec un certain tuilage et je lance un appel solennel car nous avons actuellement deux partants et toujours un poste non honoré. Comme Dieu, notre patron n'a jamais laissé tomber la coloniale, j'ai cependant quelques espoirs de voir surgir des volontaires au cours de cette assemblée.
  • Et puis il faut bien mentionner, comme chaque année, les bulletins qui nous reviennent des régiments de l'arme avec la mention NPAI, bien qu'avec un total de 350 sur 8500 expéditions, leur nombre soit en nette régression. Ceci prouve qu'une action vigoureuse a été entreprise au niveau des corps mais qu'elle mérite d'être poursuivie, surtout auprès des vaguemestres, avec un suivi rigoureux des changements d'adresse. Rien n'est en effet plus néfaste pour les adhérents que de ne pas recevoir un bulletin pour lequel ils payent une adhésion. Afin de remédier définitivement à cet état de fait, nous vous proposerons de voter une motion consistant à réaliser des envois groupés vers les corps d'active, accompagnés d'un listing des abonnés à la carte du marsouin, la distribution des bulletins étant à la charge des unités. Pour les individuels, d'active ou non, les envois continueraient à se faire au numéro.
ancre  ancre  ancre

 

En 2009, nos actions majeures seront identiques à celles de 2008 mais sans le salon de peinture qui n'a lieu que tous les deux ans. Il sera remplacé par la première exposition de photographies du Musée des Troupes de Marine, à laquelle l'association apportera un soutien actif puisque c'est elle, sur une idée du LCL CHAMPEAUX, qui est à l'origine de son lancement. Pour sa partie fréjussienne, cette exposition se tiendra sur le site prestigieux de la villa Aurélienne, prêtée par la municipalité, reprendra le nom de "portraits à l'ancre" déjà utilisé en 2007 pour Bazeilles avec comme thème : un an de photographies des régiments des troupes de marine en action sur tous les théâtres extérieurs. Elle présen- tera 80 clichés préalablement rassemblés et sélectionnés par l'EMSOME, au format A3 et se tiendra du 17 août au 20 septembre, c'est-à-dire que la communauté des troupes de Marine et le public pourront l'admirer lors des fêtes de Bazeilles 2009 et qu'elle prendra fin avec les journées du patrimoine.

Avant de passer à la suite de l'ordre du jour, je tiens à remercier chaleureusement le général LANG président de la FNAOM / ACTDM et le général GERARD père de l'arme pour le soutien amical et attentionné qu'ils m'ont apporté au cours de cette première année de présidence ainsi que mon prédécesseur le général Métayer qui a continué à m'éclairer de ses conseils avisés.

En conclusion, notre association possède toutes les forces et tous les atouts nécessaires pour continuer à aller de l'avant, enrichir et gérer toujours mieux ce patrimoine qui fait la fierté de notre Arme. Le gros du travail quotidien de soutien à l'équipe du LCL CHAMPEAUX doit continuer à être assuré par les anciens de l'association, mais toujours avec l'indispensable soutien et l'amitié des camarades d'active. Notre effort majeur des années à venir doit continuer à être l'extension du musée.
ancre  ancre  ancre

 

l'assemblée



ancre  ancre  ancre

 

Vous êtes ici : Accueil AAMTDM Bulletins de l'AAMTDM B26 : Rapport moral